Agenda des concerts

2023
Mai

Ad’Opera est une compagnie d’opéra… de poche, à géométrie variable selon les projets qu’elle monte… Pour Zazie-Zazou, vous aurez « sur scène » Sarah Pagin, soprano, Christian Baur, ténor, Atena Carte, piano, et Larisa Strelnikova à l’accordéon, pour un spectacle mis en scène par Pierre-André Gamba. Certes, on verra si on pourra garder la mise en scène d’origine, la scène de La Goulue étant très réduite… mais l’esprit y sera, et je vous invite à vous encanailler goulûment et à rire aux éclats ! Une occasion rare d’avoir ce genre de production musicale chez nous, et une verve qui nous changera magistralement de l’atmosphère morose dans laquelle notre monde nous baigne la plupart du temps…

Lire la suite…

Le baryton Raphaël Hardmeyer, avec la complicité de la pianiste Fruzsina Szuromi, vont égréner les perles mélodiques d’un choix de Lieder de, respectivement: Beethoven: cycle « An die Ferne Geliebte », et chaque fois un Lied extrait des « 8 Lieder op. 52 », des « 6 Lieder von Gellert op. 48 », des « 6 Gesänge op. 75 ». Felix Mendelssohn: un Lied tiré des « 12 Gesänge op. 8 », 2 Lieder des « 6 Gesänge op. 99 » et un tiré des « 6 Gesänge op. 34 ». Robert Schumann: « Minnespiel op. 101 », et 2 Lieder tiré du « Liederkreis op. 39 ». Franz Schubert: 4 Lieder tirés du « Winterreise, D. 911 ».

Le récital est placé sous le titre de « Liederabend Frühlingshoffnung »

Juillet

Le quintette composé de Irène Puccia, piano, Tudor Tomescu, violon, Davide Montage, alto, François Grin, violoncelle et Sylvia Minkova, contrebasse, vient nous régaler les oreilles avec le magistral et célèbre « Quintette « La Truite, D 667 » de Franz Schubert. Cette oeuvre sera suivie de « À la mémoire d’Astor », de Kanazawa Yasunori.

C’est rare que nous ayons l’occasion d’accueillir un quintette, et à tant que faire, cette oeuvre est absolument emblématique de cette formation particulière du quintette avec piano et contrebasse. Vous la connaissez ? Venez alors vous faire le plaisir de la réentendre ! Vous l’ignorez ? Grosse erreur, il faut la découvrir !

Irène Puccia

Tudor Tomescu

Davide Montagne

François Grin

Sylvia Minkova

Voilà bien une formation musicale que nous n’avons jamais accueillie à La Goulue: un quatuor de trombones ! Le Lutetia Trombone Quartet réunit 4 jeunes trombonistes: Raphaël Lèbre, Robinson Julien-Laferrière, Simon Prieur-Blanc et Léonard de La Serviere.

Ces quatre inséparables souffleurs nous proposeront un programme très varié, encore à venir.

Septembre

Étrange présentation que « Les étrangers », non ? Elle cache une mélodie populaire anglaise: « Are you going to Scarborough fair… ? ». Cette chanson n’a jamais cessé d’évoluer au fil des siècles, reprise par de nombreux musiciens, qui se sont inspiré de sa mélodie, et ce jusqu’à nos jours, notamment par Paul Simon & Garfunkel, à la glorieuse époque du folk…

Mais à l’occasion de cette soirée musicale, Jonathan Darbourne, contre-ténor, avec la complicité d’Alexandra Polin à la lyra-viole, vous allez essentiellement entendre l’usage de cette mélodie fait par divers compositeurs de la fameuse période de l’Angleterre élisabéthaine, soit la seconde moitié du XVIe siècle et le début du XVIIe. Avec des compositeurs comme Henry VIII, John Dowland, Tobias Hume, Philip Rosseter, William Cornish, Thomas Campion… Toutefois, quelques clins d’oeil plus récents seront également insérés dans le programme !

Une belle soirée anglaise, à ne pas dédaigner !


Il fallait absolument que je réinvite à La Goulue mon magnifique frère et pianiste François (Beffa); cela faisait trop longtemps qu’il n’avait pas été l’hôte de ces lieux… Comme il a enregistré un CD d’oeuvres de Debussy, qu’il s’est entiché entre autre de la Sonate op. 110 de Beethoven, pour laquelle j’ai aussi un faible et que j’avais tenté de jouer, juste pour le plaisir, voilà un programme que je me réjouis d’entendre ! Ah, il va jouer le premier livre des « Préludes » de Claude Debussy

Et bien, voilà qui est fait: il est programmé pour cette saison 2023 et dépêchez-vous de bloquer la date du 29 octobre dans votre agenda ! Elle est incontournable et gare à celles et ceux qui ne viendront pas !…

 

 

Novembre

Jovanka Marville, photo de Patrick Charbon

Jovanka Marville et Adrien Pièce, deux magnifiques clavecinistes « locaux », s’associent pour mettre en valeur mes deux clavecins, qui s’en réjouissent d’avance ! C’est que, miam, ils vont se faire chatouiller les cordes par des oeuvres de l’immense J.-S. Bach, du grand Couperin (François), de Gaspard Leroux, de Marin Marais, de Bernardo Pasquini… Il y aura de quoi faire, et de quoi entendre, nous allons bichonner mes deux « deux-claviers » pour vous faire entendre la quintessence de la chose…

Saisissez l’occasion, du « deux-clavecins », ça sonne magnifiquement, et nos deux musicien-ne-s s’y entendent à accorder leurs mains !

Adrien Pièce

Lire la suite…

Marco Horvát s’est principalement fait connaître comme luthiste et comme « patron » du célèbre Ensemble Faenza, spécialisé surtout dans la musique médiévale, de la Renaissance et du premier baroque (XVIIe siècle). Mais là, il se produit en compagnie de sa fille Clélia, qui fait un parcours musical très différent, dans le chant; ils ont mêlé leurs univers musicaux pour imaginer un programme où, à plus d’un siècle de distance, les chansonniers dialoguent, se répondent, se font écho…

Du coup, on retrouve Marco au chant, luth et à la guitare romantique, alors que Clélia Horvat chante, et les deux nous enchantent… Le programme musical restera une énigme jusqu’au concert ! Il faut faire confiance et venir découvrir. Une chose est sûre: Horvat est un nom de famille de référence, et la graine semée par l’un n’a pas pu tomber loin de l’arbre…